ITER

Cette visite a demandé une préparation minutieuse car le site est près de Cadarache, très contrôlé et de grande taille (42 hectares). Il s’agit de construire un “tokamak” et son environnement pour la production d’énergie par fusion nucléaire. Trente-cinq pays y participent et le réacteur devrait être opérationnel en 2026. Détail intéressant : malgré ses problèmes actuels avec l’Occident, la Russie n’a pas suspendu sa participation.